Le Blog

Bienvenue sur le blog Aqua Store. Chaque mois, découvrez les dernières nouveautés, toutes les offres et les bons plans. De nombreux conseils et reportages sont mis à votre disposition pour vous aider dans la réalisation de vos aquariums ou bassins d extérieurs. N hésitez pas à réagir à nos articles.

La check-list pour partir en vacances serein 01/08/14

 

 

Quelques jours avant de partir, dressez une liste pour pointer les points de contrôle du dernier jour : coupelle de l’écumeur et renouvellement du perlon dans la cuve technique, remplissage de la cuve de réserve d’eau et du réservoir d’aliments du distributeur…

 

Si vous faites passer un « soigneur suppléant » chez vous,  dressez une autre liste bien complète à son intention :

  • Des éléments à vérifier : photopériode de l’éclairage (et son adéquation selon l’heure de passage), éventuelle donnée du pH-mètre, niveau de l’eau, puissance du brassage, température, aspect général de l’aquarium et de ses habitants…
  • Des tâches à accomplir : donner à manger d’autres aliments que ceux distribués automatiquement (congelé…), remplir la réserve d’eau de l’osmolation, changer le perlon, vider la coupelle de l’écumeur…

 

Il sera intéressant de noter également sur cette liste la population détaillée des poissons de l’aquarium, afin que votre suppléant les compte et puisse par ce biais se rendre compte qu’il y a éventuellement un ou des disparus… Il faudra alors les chercher plus attentivement, et les retirer de l’aquarium si cela est possible, afin de limiter la pollution de l’eau par une décomposition organique malencontreuse.

 

Une aide « humaine » bienvenue

 

Moins vous automatiserez, plus vous aurez besoin d’une aide « manuelle ». Il peut sembler un peu déplacé de demander à quelqu’un de passer tous les jours chez soi… c’est fastidieux. Si vous automatisez les points les plus sensibles de votre maintenance, vous pourrez demander à un ami, un voisin, un proche, idéalement aquariophile, de passer deux à trois fois par semaine. Cela peut descendre à une fois ou deux par semaine, si l’aquarium est quasiment sur pilote automatique !Le distributeur automatique reste utile même en cas d'intervention humaine

Néanmoins, dans la mesure du possible, essayez de maintenir ce contrôle (bi) hebdomadaire, il est précieux, même si quasiment tout est automatisé, car on ne sait jamais, une fuite, un matériel défectueux… un aquarium est un poste sensible qui regroupe l’eau et l’électricité, il est bon de garder un œil (même distant) dessus. Et puis vos animaux apprécieront d’autant un repas avec les aliments habituels, s’ils ne mangent pas que du lyophilisé au quotidien.

 

En contrepartie, ne donnez pas à faire des tâches non essentielles, concentrez l’attention de la personne sur ce qui compte vraiment pour le bien-être des animaux le temps de votre absence. Le nettoyage des vitres et le soin des plantes peuvent attendre !

En revanche, si un élément du décor est tombé ou semble abimé, il sera bon de le remettre en place ou de le contrôler, pour éviter tout écrasement d’animaux, nécrose de coraux...

 

Si la personne qui vous rend service n’est pas aquariophile, et que vous êtes trop loin ou pas assez disponible pour qu’on vous appelle, laissez-lui le numéro de téléphone d’un aquariophile chevronné de votre entourage, afin qu’il puisse répondre aux éventuelles questions que votre ami de bonne volonté mais novice pourrait avoir, ou dépanner en cas d’incident sérieux ou de panne matérielle.

 

Surveillance high-tech

 

Pour finir, nous aborderons brièvement le chapitre des nouvelles technologies domotiques. Elles constituent de précieux auxiliaires de surveillance pour l’aquariophile inquiet. Vos animaux vous sont sans doute précieux, et ces équipements sont devenus très abordables, autant que simples à installer.

 

Il existe des modules de surveillance spécifiquement dédiés à l’aquarium, comme le Seneye, le BabyWatch de BabyFish, le module SMS sur Aquatronica ou IKS Aquastar. Ils sont très complets, permettent de surveiller l’aquarium par le biais des variations de température, pH, redox, taux d’ammoniaque… idéal si l‘on s’absente souvent !

On peut facilement adapter des solutions domotiques classiques, moins sophistiquées, comme la surveillance de l’installation via une caméra IP qui vous transmet l’image en temps réel sur votre smartphone ou un ordinateur, où que vous soyez (et si votre serveur internet marche à la maison, bien sûr). Cela permet de contrôler que l’éclairage de l’aquarium est allumé, que l’eau est bien brassée, que les poissons nagent naturellement, et éventuellement de lire les données du PH-mètre et/ou du thermomètre, s’ils sont placés de manière stratégique… Il en existe des modèles de marques réputées à partir de 40€ !

 

On peut aussi installer une prise domotique gérant l’envoi de SMS en cas de coupure électrique. Certaines sont équipées de sonde thermiques, et vous envoient aussi des SMS en cas de chute ou de hausse de la température, au-delà d’un écart configuré. De telles prises se vendent à partir de 60€, auxquels il faut rajouter une carte SIM avec un forfait SMS. Si vous êtes au loin et alerté d’un dysfonctionnement, il suffira ensuite d’appeler votre soigneur suppléant pour intervenir. Il serait dommage de s’en priver, vu l’impact affectif et financier de la perte d’un aquarium.

 

Sabine PENISSON