L'histoire de l’aquariophilie

Les origines de l'aquariophilie : 3000 ans avant - JC.

La pratique de l’aquariophilie remonte très loin dans le temps : les premières traces semblent remonter à l’époque des Sumériens (environ 3000 ans av. JC) où des bassins étaient dédiés au culte du dieu poisson Oannes.

Les premiers Kin Yu, qui signifie « poisson d’or », les ancêtres du poisson rouge (Carassius auratus), seraient apparus en Chine aux alentours de 1000 av. JC. Ce sont les premiers poissons ornementaux. Par sélection des mutations, les chinois ont réussi à avoir des formes de plus en plus colorées au fur et à mesure des années.

C’est au XVIIe siècle que les premiers poissons rouges sont introduits en Europe sous le nom de « Dorades de la Chine » dans les années 1611. A cette période le poisson rouge est synonyme de prospérité, de chance et de fortune.

Dorade de la Chine les début de l'aquariophilie

 

Au XVIIIe siècle, le roi Louis XIV manifestait beaucoup d’attention pour les poissons et plus particulièrement pour les carpes. La légende disait que François 1er était à l’origine de leur importation en France.

Dorades de Chine introduites dans les années 1611

Le poisson rouge devint à la mode en France lorsque la Compagnie des Indes Orientales envoya de beaux exemplaires à Madame de Pompadour en 1750. La favorite du roi avait des bocaux en verre et en porcelaine peuplés de poissons rouge, sur ses cheminées et fenêtre.

Premiers aquariums

Le poisson rouge est officiellement décrit dans le monde occidental en 1759, par le naturaliste suédois Carl VON LINNE (appelé aussi Linnaeus) sous le nom de Cyprinus auratus. Ce genre comprend également la carpe commune. Le nom d’espèce "auratus" signifie en latin "recouvert d’une couche d’or".

Au XIXe siècle, c’est une femme, Jeanne Villepreux-Power, qui serait à l’origine de l’invention du premier aquarium en 1832 pour ses expériences avec les Argonautes, des mollusques marins.

Jeanne Villepreux Power naturaliste

Dans les années qui suivent, différents scientifiques proposent d’introduire des plantes aquatiques dans l’aquarium : ce sont les premiers biotopes équilibrés.

C’est Philippe Henri Gosse, naturaliste Anglais, qui est à l’origine du premier aquarium d’eau de mer. Il créé le premier aquarium public au zoo de Londres en 1853. D’autres pays suivent avec l’ouverture de l’aquarium de New York sur Broadway en 1856 et le Marinarium en France à Concarneau en 1859. 

En 1856, Emil Rossmassler, biologiste Allemand, créé les premiers paysages aquatiques. C’est l’origine de l’aquarium Hollandais et de l’Aquascaping, art de la décoration naturelle en aquarium développé par Takashi Amano à partir de 1991.

Le naturaliste français Pierre Carbonnier introduit de nouvelles espèces exotiques, en 1865 le Gourami, en 1869 le Macropode et le Combattant en 1874. C’est aussi lui qui importa les premiers voile-de-chine en 1872.

Les premiers aquariums avec chauffage

 

Premier aquarium

Les premiers chauffages d'aquarium à la fin du XIXe siècle.

A partir des années 1880-1890, il fut possible de commencer à maintenir des espèces tropicales grâce à l’invention des premiers chauffages pour aquarium : à cette époque il s’agissait de lampes à huile puis à pétrole placées sous les aquariums. A la même époque, les premières pompes à air étaient des pompes pneumatiques actionnées à la main.

Premier chauffage pour aquarium

Aquarium équipé d'une pompe pneumatique

Les premiers poissons vivants d'Amérique du Sud sont importés en Europe dans les années 1908. C’est à cette époque que Adolf Kiel, pionnier connu pour les plantes d'aquarium et grand-père de Heiko Bleher démarre le commerce d’espèces de poissons tropicaux. C’est le premier grossiste en poissons d’aquarium en Europe.

La première espèce largement exportée sur le « vieux continent » est le guppy. Cette espèce a tout de suite été appréciée par les aquariophiles de l’époque à cause de ses couleurs et de sa facilité de reproduction.

C’est seulement en 1934 que l’une des espèces les plus populaire en aquariophilie est découverte près d’Iquitos au Pérou : le Paracheirodon innesi ou néon bleu. C’est l’entomologiste français Auguste Rabaut qui est à l’origine de cette découverte et qui en exporte quelques individus vers Paris l’année suivante. A cette époque, un tel voyage prenait non seulement énormément de temps (plusieurs semaines), mais était également beaucoup plus dangereux que de nos jours. Les maladies tropicales, parfois mortelles, étaient méconnues et il n’existait pratiquement aucun médicament pour les soigner.


C’est grâce au développement du transport aérien ainsi qu’à l’apparition des sacs d’emballage plastique et de l’oxygène en bouteille à partir des années 1960, que l’exportations de poissons tropicaux a vraiment pu se développer. Avant ça, ils étaient transportés dans des boîtes de conserve et les densités de poissons devaient être extrêmement faibles.

Le tétra au nez rouge, Hemigrammus bleheri fut découvert et exporté par l’ichtyologiste Heiko Bleher dans les années 1964-1965. C’est de nos jours encore une des espèces les plus prisée en aquariophilie.

L'électrification des maisons permet le développement de l'aquariophilie

L’aquariophilie a vraiment pu progresser grâce à l’électrification des maisons et aux premiers moteurs à air et pompes à eau.

Production en série de matériels et nourritures pour aquariums

Dans les années 1950, on voit apparaitre les premiers filtres sous sable qui permettent d’avoir les premiers aquariums équilibrés. Au début des années 1960 Gunther Eheim, qui possédait une société de jouets, invente le premier filtre d’aspiration électrique pour le nettoyage de l’eau des aquariums.

 Eheim le fabricant de matériel pour aquarium, fabricant de jouet dans un premier temps              Premier filtre pour aquarium Eheim

La production en série de ces premiers filtres extérieur débute en 1963. A peu près à la même époque, l'ingénieur Eugen Jäger invente le chauffage électrique étanche pour aquarium.

Jusqu’en 1952 les poissons étaient nourris à l’aide de nourriture vivante telles que les Daphnies et les larves de moustique. C’est le Dr Ulrich Baensch qui va révolutionner ce secteur en développant le premier aliment sous forme de pâte : le Biomin.

 Tetra fabrique la première nourriture pour poissons d'aquarium

Il créé trois ans plus tard le premier aliment pour poissons du monde destiné aux poissons d'aquarium sous forme de flocons secs : le TetraMin. C’est le début de la société Tetra.

Nourriture Tetra

TetraMin première nourriture en flocons pour poissons d'aquarium

C’est la société Aquarium Systems fondée en 1964 qui créé le premier sel marin synthétique et qui permet de développer l’aquariophilie marine. Instant Ocean, son sel marin emblématique, en a été le premier produit.

Sel pour aquarium

La toute première formulation fut créée afin de répondre aux besoins d’aquariums publics situés loin de la mer, il était en effet plus simple de transporter 35 kg de sel plutôt que 1000 litres d’eau de mer. A cette époque le produit était constitué de plusieurs composants ne pouvant être mélangés que par dissolution et une fois la solution préparée il fallait attendre plusieurs jours afin que les paramètre physico-chimiques de l’eau soit optimums pour maintenir et développer la vie en aquarium.

 

 

C’est dans les années 1960 que les procédés de fabrication des aquariums changent grâce à l’arrivée du silicone. Les aquariums qui étaient fabriqués à l’aide de mastic et de cornières métalliques peuvent avoir, avec cette avancée technologique, une meilleure étanchéité et une résistance à la corrosion améliorée, surtout en milieu marin.

 

1968 : le premier aquarium avec couvercle et éclairage 

Premier aquarium Juwel avec éclairage en 1968

En 1966 les frères Köhlmoos mettent au point le premier aquarium ayant un cadre en aluminium. Ils étaient construits jusqu’à maintenant avec des cadres à cornières d'acier recouverts d'une peinture martelée. En 1968 ils présentent une nouveauté mondiale : le premier aquarium avec un couvercle et un éclairage intégré.

En 1969 l'entreprise JUWEL Aquarium GmbH & Co. KG. est officiellement fondée par les frères Köhlmoos.

Dans un même temps, Joachim Böhme, droguiste de formation, fit de son passe-temps, l'aquariophilie, son métier.

Le premier médicament pour poisson a été créé par Joachim Böhme

En 1968 il fabrique le premier médicament pour la maladie des points blanc grâce à ses connaissances en chimie et en pharmacie. Il prend alors ses initiales JB ainsi que celle de la ville de Ludwigshafen comme sigle de l'entreprise et baptise le produit JBL Punktol.

Punktol premier traitement pour poisson pour aquarium

 

C’est le démarrage de la marque JBL. Suivirent plus tard les produits alimentaires pour les tortues et les célèbres 7 boulettes d'engrais pour enrichir le substrat au pied des plantes aquatiques.

Plus tard on verra apparaitre d’autres progrès techniques tel que l’osmoseur, l’écumeur, le système CO2 permettant d’améliorer significativement la croissance des plantes aquatiques, les tubes néons ou encore dernièrement les éclairages Led qui permettront de maintenir des espèces aquatiques animales et végétales beaucoup plus sensibles.

Rédigé par Fabien

Spécialiste en aquariophilie